Rapport Sartorius sur PSA : Le groupe PRG-MUP au Conseil régional d’Ile-de-France s’oppose à la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois

Conseil Régional / Communiqués de Presse
Cyril Mourin - Mercredi 12 Septembre 2012 - 17:05

Après la présentation du Rapport Sartorius sur la situation de l’entreprise PSA, Eddie Aït, Président du groupe PRG-MUP au Conseil Régional d’Ile-de-France et Secrétaire National du PRG, a tenu à réagir et à faire part de l’opposition des élus du groupe PRG-MUP au Conseil régional d’Ile-de-France à la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois : « Il est inadmissible que les salariés de PSA aient à payer pour les erreurs stratégiques d’une Direction qui a caché ses difficultés et qui a consacré près de 6 milliards d’euros, entre 1999 et 2011, à la distribution de dividendes et à des opérations de rachats d’actions ! »

Le Rapport Sartorius pointe en effet des erreurs stratégiques de la Direction qui ont conduit à une situation financière difficile pour le groupe. L’expert mandaté par le Gouvernement critique également le manque de dialogue de la Direction avant l’annonce de sa décision, en juillet 2012, de supprimer 8000 emplois en France et de fermer le site historique d’Aulnay-sous-Bois. D’autre sites en France sont menacés, parmi lesquels le site de Rennes. Afin de garantir son avenir, le Rapport Sartorius précise que l’affectation d’un nouveau modèle et les investissements qui y sont liés doivent être garantis. Le Gouvernement s’est engagé à veiller au respect des engagements pris par la Direction du groupe sur ce point.

« La grave situation économique que traverse notre pays doit nous conduire à plus de solidarité avec les salariés dont l’emploi est menacé » souligne Eddie Aït, Président du groupe PRG-MUP au Conseil régional d’Ile-de-France et Secrétaire National du PRG. « Plus que jamais nous devons nous mobiliser pour permettre à l’économie de repartir et éviter les licenciements à PSA et dans les entreprises en difficultés. »

 
Plus d'info